• Rue de la station 67 - 6110 Montigny-le-Tilleul
  • Du lundi au vendredi de 09h00 - 12h00 et 13h00 - 16h30

« Je désire assurer l’avenir financier de mes proches en cas de décès »

Un décès soudain est toujours source d’une grande souffrance émotionnelle mais peut aussi engendrer son lot de problèmes financiers. Une assurance décès représente, dans ce cas, la solution idéale pour protéger votre personnel, vos proches et votre entreprise.

Protéger votre personnel

Si vous concluez une assurance groupe pour (une partie de) votre personnel, vous pourrez éventuellement y prévoir une garantie complémentaire si votre travailleur vient à décéder subitement.
Deux possibilités s’offrent à vous :

  • L’assurance groupe ne prévoit pas de garantie décès distincte : dans ce cas, les bénéficiaires désignés recevront le capital pension constitué en cas de décès du travailleur avant l’échéance du contrat.
  • Vos travailleurs bénéficient d’une couverture décès distincte dans l’assurance groupe : si votre travailleur décède prématurément, les bénéficiaires recevront un capital fixé au préalable.

Certains contrats d’assurance groupe flexibles, aussi appelés plans cafétéria, permettent aux travailleurs de choisir partiellement le mode de répartition de la prime entre les différentes garanties. Les trentenaires peuvent ainsi opter temporairement pour une couverture décès plus élevée et décider plus tard de l’abaisser s’ils jugent alors cette protection moins importante.

Protéger votre famille

Votre décès, en tant qu’indépendant ou dirigeant d’entreprise, représenterait assurément un coup dur pour votre famille ; tant émotionnellement que financièrement. Avec une assurance décès, vous pouvez donner une certaine sécurité financière à vos proches. Vous disposerez de plusieurs solutions :

  • Assurance décès temporaire
    Vous choisissez vous-même un montant à assurer et fixez la durée pendant laquelle vous souhaitez être assuré. Si vous décédez avant l’échéance finale de l’assurance, vos bénéficiaires reçoivent le capital assuré.
  • Couverture décès dans une assurance pension
    Vous avez la possibilité de souscrire une protection supplémentaire en cas de décès, en complément de votre constitution de pension. Cette garantie décès complémentaire dans votre PLCI, EIP ou contrat INAMI vous garantit une certaine tranquillité d’esprit. En ne payant qu’une petite surprime, vous obtenez une protection complète dans un seul produit.
  • Assurance solde restant dû
    Au moment de contracter un emprunt, vous pouvez aussi assurer la charge de la dette à travers une assurance solde restant dû. Si l’assuré décède, l’assureur rembourse alors (une partie de) la charge restante de l’emprunt. Les proches ne doivent ainsi pas se soucier du remboursement de l’emprunt en cas de décès soudain.

Vous pouvez conclure les assurances décès en votre nom personnel et payer vous-même les primes. Mais vous pouvez aussi souscrire ces assurances à travers votre société : elle souscrit alors l’assurance et paie les primes avec, par exemple, votre famille comme bénéficiaire.

Formalités médicales

Selon votre âge au début de l’assurance, votre état de santé, votre mode de vie et le capital assuré, il se peut que vous deviez remplir certaines formalités médicales, comme un simple questionnaire médical ou une visite de contrôle chez un médecin ou un centre médical.

Protéger votre entreprise

Vous avez consacré beaucoup de temps et d’énergie à développer votre entreprise, et vous souhaitez à tout prix éviter que le résultat de ce dur labeur disparaisse du jour au lendemain ?
Mais que lui adviendra-t-il si vous veniez à décéder ? Avec une assurance décès, vous pouvez :

  • Assurer la continuité de votre entreprise : avec une assurance décès au profit de la société, vous garantissez le versement d’un capital à votre entreprise en cas de décès. Cela permet, par exemple, d’engager un consultant expérimenté pour assurer l’intérim et d’investir dans une solution plus permanente.
  • Protéger l’actionnariat de votre entreprise : en souscrivant chacun une assurance décès, chaque actionnaire devient le bénéficiaire du capital versé en cas de décès de l’autre. Ainsi, l’actionnariat et l’entreprise sont bien protégés contre les effets potentiels d’un décès. Les actionnaires disposent donc du capital nécessaire pour racheter les parts des héritiers de l’actionnaire décédé.
  • Garantir le remboursement des crédits existants : le remboursement des emprunts actuels et futurs sont couverts grâce à l’assurance décès. Ainsi, vos proches peuvent rembourser la banque si vous venez à décéder.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.